Le montage

Le montage débute avec l'installation de la carte mère avec sa back-plate, du processeur et de la ram ainsi que la connectique du front panel.

 

Avant de continuer le montage, nous abordons un gros point sur le choix de la carte mère où il faut faire attention au moment de l'achat.

 

 

De base le boîtier est fourni avec un kit de caloducs long comme on peut le voir sur les photos. Ce kit long ne permet qu'un choix limité de carte mère. Streacom indique sur son site cette liste : MSI® Z87I, A88XI AC, Asus® P8H77-I, Gigabyte® GA-Z77N-WIFI, GA-H87N-WIFI, Intel® DH77DF, Asus® H81T. 

 

 

On peut déjà dire avec cette liste que la totalité des cartes mères thin mini-itx, quelque soit le socket même skylake (1151), est compatible d'office avec les caloducs long fournis de base étant donné que l'emplacement du socket sur cette gamme de carte est standard. On peut le voir sur la photos ci-contre avec une Asus Q87T.

Ensuite il s'agit surtout de cartes mères haswell et SB/IB (1155/1150) avec le socket proche du port pci-e pour ceux voulant ré-utiliser d'anciens composants. Avec ce kit de caloduc, il n'y a aucune carte mère skylake mini-itx de compatible.

Pour ce dernier format avec un processeur 1151 ou avec une carte mère dont le socket est proche du bord, il vous faudra obligatoirement acquérir le kit caloducs court ST-MH1, coûtant une trentaine d'euros en plus du boitier que l'on aperçoit sur la dernière image à droite. La liste des cartes mère compatible sur le site de streacom : ASRock® H87M-ITX, Z87E-ITX, Z97M-ITXac, AM1H-ITX, Z170M-ITX, Asus® H170I-PLUS, H87I-PLUS, Gigabyte® GA-H97N-WIFI.


Ci-dessous, sur la photo de gauche, le kit de caloducs court (photo goldfries.com) et à droite notre photo avec le kit de base sur la carte mere de test, une MSI Z97I AC (identique à la Z87I indiqué par streacom)


 

On continue le montage avec le branchement de l'alimentation et la mise en place des caloducs.

Cette mise en place n'est pas très compliqué mais assez longue pour bien positionner les caloducs sur la base du cpu et sur le boitier. Comme pour tout montage, il est conseillé de faire un 1er essai sans pâte thermique puis démonter et mettre la pâte thermique.

 

 

Concernant l'alimentation il n'y a bien sur pas la place de mettre une alimentation standard ATX, il faut opter pour une pico-psu sur le port 24pins comme les streacom nano (120, 150 ou 160W).  Attention également ici avec l'emplacement de ce port 24 pins. Sur certaines cartes mères comme notre MSI Z97I, le port est juste sous les caloducs, ces derniers peuvent toucher le haut de la pico-psu... Il vaut donc mieux privilégier une carte mère avec le port 24 pins sur le coté des ram. 

On oublie pas de visser ensuite le connecteur jack 5,5mm de l'alimentation sur le boîtier pour pouvoir y brancher une brique externe AC-DC.

Le boîtier étant assez grand, il n'y a pas de soucis de place pour ranger les câbles contrairement à d'autres plus exigu.

 

On finit ce montage par la remise en place du support de disque avec les branchements sata et on referme le tout.

 

 

Détails des composants de la plateforme de tests :

boîtier Streacom FC8 Alpha

- Alimentation (pico-psu) de 120W AC-DC et DC-DC

- Carte mère MSI Z97I-AC

- Ram : DDR3 2x4Go corsair vengeance 1600MHz

- SSD Sandisk extreme 120Go

- pâte thermique Arctic silver 5

 

- Les processeurs testés : Intel socket 1150 (fréquence pendant les tests entre parenthèse)

    - Intel G1820T  (2,4 GHz - TDP 35W)

    - Intel i3 4350T (3,1 GHz - TDP 35W)

    - Intel i5 4590T (turbo boost à 2,6 GHz - TDP 35W)

    - Intel G3258    (3,2 GHz - TDP 53W)

    - Intel i5 4570S (turbo boost à 3,2 GHz - TDP 65W)

On rappelle que lorsqu'un processeur fonctionne à sa fréquence turbo, le TDP est dépassé et donc chauffe encore un peu plus.

 

- OS et Logiciels : windows 8.1 64bits, OCCT, handbrake, mpc-hc et hwinfo64.

- Température de la pièce : 23°C (+/- 1°C)